A la une, Education

7ème session du conseil d’administration de l’USTTB: De bonnes perspectives pour 2019

En ce jour du 28 décembre 2018, le rectorat de l’Université des sciences, des techniques et des technologies de Bamako a abrité la 7ème session de son conseil d’administration. Elle a est présidée par le président de conseil d’administration, M. Abdel Karim Koumaré et du représentant du recteur, Pr Ouateni Diallo, vice-recteur.

Cette session est considérée comme la première au compte de l’année universitaire 2018-2019. C’est la première fois qu’ils tiennent un conseil avant le mois de janvier. Malgré l’environnement difficile dans lequel ils évoluent, le représentant du recteur affirme que l’année a bien démarré dans l’ensemble de leurs structures. Les travaux de cette session porteront sur le compte rendu de la sixième session ordinaire et l’état de la mise en œuvre des recommandations; le contrat de performance 2018-2019, ce document est à titre d’information; le plan stratégique 2019; les propositions de nouveaux masters, de DUT et de nouvelles licences.

Après la signature du contrat avec la tutelle en 2017 et l’évaluation des experts de la banque mondiale en mai dernier, l’USTTB a reçu une bonne appréciation des évaluateurs. Raison pour laquelle dans le cadre de ce contrat elle a bénéficié de l’intégralité des fonds prévus pour 2018-2019. Elle a également reçu en mars dernier, le prix d’Or pour la qualité et l’excellence. Ce prix a été remis au recteur en Allemagne, précisément à Frankfort par un organisme européen dénommé Business Initiative Directions (BID) Europe. M. Diallo s’est exprimé sur ce trophée. «Ce prix arrive comme un couronnement de nos efforts communs et à travers lui, chacun de nous devrait se sentir honorer.» a-t-il dit.

Selon le président du conseil d’administration, l’USTTB contribue à l’amélioration de la qualité des prises en charge sanitaires de notre pays et au développement des secteurs techniques et industriels. « La tenue de cette 7ème session, prouve à suffisance la bonne santé de notre université et la régularité dans le fonctionnement de ses organes de gestion. » a-t-il précisé.

refletinfo.net

Laisser un commentaire