Actualite Scientifique, LES BREVES

20emes Journées scientifiques de la SOACHIM : 12 prix d’excellence d’une valeur de 1,8 millions de FCFA attribués

La cérémonie d’ouverture des 20emes journées scientifiques de la Société Ouest Africaine de la Chimie (SOACHIM) a eu lieu ce mardi 6 août 2019. C’était à l’Amphi 500 de la Cité universitaire de Kabala. Sous le thème « Chimie et sécurité en Afrique de l’ouest ».

7 projets de conférences et plus de 300 communications scientifiques. C’est le programme des quatre jours d’activités à la Cité universitaire de Kabala. Ces communications, indique Nebié Roger, Secrétaire permanent du comité exécutif de la SOACHIM, ont été retenues après un long processus d’instruction conduit par le Comité scientifique.

La SOACHIM, a expliqué Dr Nebié Roger, a entamé depuis un moment une démarche vers la qualité. Cela demande plus d’engagements dans le travail de la part des chimistes. «Le fort doit rester juste et le juste doit être fort car la justice sans la force est impuissante et la force sans la justice est tyrannique», affirme Dr Nebié Roger, reprenant une citation de Blaise Pascal, pour encourager ses collègues à accepter des critères plus contraignants.

Aux dires du Secrétaire permanent du comité exécutif de la SOACHIM, le Programme d’Appui Stratégique à la Recherche Scientifique de la Côte d’ivoire (PASRES), a tenu ses engagements. En effet, le PASRES a maintenu 12 prix d’excellence pour les meilleures communications, d’une valeur de 1 800 000 F CFA. «Cet appui a contribué à l’engouement manifesté par les jeunes à nos assises internationales car le taux de participation est sans cesse croissant», affirme avec assurance Dr Nebié Roger.

Pour les 20èmes Journées scientifiques de la Société Ouest Africaine de la Chimie, des recteurs et doyens des universités publiques du Mali, ont apporté des prix en nature d’une valeur de 1 000 000 de franc FCA. Aussi, un prix de 500 000 FCFA a été offert par le président de l’Université Nazi-boni de Bobo-Dioulasso et la somme de 400 000 FCFA a été offerte par le Directeur général du Fonds National de la Recherche et de l’Innovation pour le développement (FONRID) au Burkina Faso.

Esther Wallet Mohamed|JSTM.ORG

Passionné par les sciences, et relations humaines, je partage avec vous les nouvelles découvertes, des situations les plus insolites aux dossiers les plus intéressants.

Laisser un commentaire