A la une, Education

1er national au bac à 18 ans, Boubacar Dabo sur les traces d’un grand scientifique malien

Avec une moyenne de 18,10/20 en série Sciences exactes où les maths, la physique et la chimie règnent en maître, le jeune Boubacar Dabo est un scientifique en puissance. Dans une interview à notre confrère Aujourd’hui, le lycéen dévoile le domaine qu’il veut embrasser plus tard.

Une méthode de travail simple: «lire et s’informer». Pour le virtuose, la clé du succès c’est dans l’effort. «La différence entre ceux qui réussissent et les autres, c’est au niveau du courage et de l’effort», indique-t-il. «Parfois, ajoute-t-il, je me trouve tout seul à l’école. Je cherche à satisfaire ma curiosité par tous les canaux qui sont à ma disposition, pour faciliter ma compréhension et assoir mon intelligence. J’aime les sciences et je me donne les moyens d’y réussir».

Réaction du jeune Dabo sur sa page facebook

Elève au lycée Mama Thiam à l’Hippodrome, en commune II du district de Bamako, les matières préférées du jeune prodige ne sont un secret pour personne. A la mathématique, la physique et la chimie, il voue un penchant pour la biologie, les finances et la comptabilité. Du haut de son jeune âge, Boubacar Dabo pense à son avenir. Il veut se «spécialiser dans le domaine des Télécommunications».

En choisissant cette voie, le jeune matheux est sur les traces de Dr Hamadoun I. Touré, un éminent scientifique malien. Aujourd’hui, directeur Exécutif de Smart Africa, Secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications (UIT) de janvier 2007 à octobre 2014.

Dr Touré, en Corée en novembre 2014

En plus d’une maîtrise d’ingénierie électrique de l’Institut technique de l’électronique et des télécommunications de Leningrad et d’un doctorat de l’Université d’électronique, de télécommunication et d’informatique de Moscou, le Dr Touré est membre de la Fédération mondiale des scientifiques et Docteur honoris causa d’une dizaine d’universités à travers le monde dont la Bucks New University au Royaume-Uni.

En devenant premier national au baccalauréat, le jeune Boubacar Dabo a montré son génie. Mais en suivant les pas du Dr Hamadoun Touré, il aura beaucoup à démontrer. Pourvu qu’il ne se laisse pas «distraire», comme il le dit lui-même dans son interview.

@mamadou_togola

Laisser un commentaire